.
orthopedic pain management
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A...Z
Coin infernal

‘La province a seule le privilège du coin infernal ; c’est ordinairement l’avant-scène de gauche ou le corridor de la première galerie, que choisissent les abonnés pour venir siffler, applaudir, jeter les couronnes, les gros sous, les billets aux directeurs, les allocutions aux régisseurs. Aux jours de début, le coin infernal est encombré. Le bataillon des juges abonnés est compact, impénétrable, silencieux. Si le coin hoche la tête, le débutant a la chair de poule. Le débutant  pâlit et chancelle si le coin fait la grimace en avançant la lèvre inférieure. Si le coin approuve, le débutant se rengorge, s’il siffle, le débutant tombe. Infernal coin ! On a établi ce coin pour faire pendant au coin son vis-à-vis, où se tient l’éloquence isolée de la loi, l’éloquence officielle qui prend des arrêts dans son écharpe et les jette sur la tête des rebelles. Le coin de la loi avait trop beau jeu pour l’exercer à la parole ; personne ne lui disputait le terrain ; ses arguments étaient sans réplique, le coin de la loi avait toujours raison. Comme il est dans la nature du public de faire de l’opposition à la loi (en nature de théâtre bien entendu), chaque théâtre de province eut son club dans le coin opposé au coin de la loi.’ (Les secrets des coulisses. Joachim Duflot. 1865.)

17 mars 2010