.
orthopedic pain management
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A...Z
Tire-bouchon (encore un)

Cette expression, qui appartient au théâtre des Variétés, date du temps du père Lefèvre et de Vernet. Elle exprime la durée prolongée d’un entracte. Dans une des pièces populaires de 1825, le célèbre comédien Vernet jouait le rôle d’un garçon serrurier : costume, figure et langage, tout était copié d’après nature. Il passait une heure à composer son visage, et souvent il arrivait qu’au lever du rideau, le coiffeur était encore occupé à friser ses cheveux en petits tire-bouchons qui couvraient ses tempes et son front.

- Sommes nous prêts, Vernet ? criait Auguste.

- Encore un tire-bouchon ! répondait l’artiste.

- En voilà pour cinq minutes ! le public va s’impatienter.

Depuis cette époque, toute les fois qu’un entracte dépasse les limites ordinaires, de cinq minutes, le régisseur ne manque pas de s’écrier : Encore un tire-bouchon !

(Les secrets des coulisses des théâtres de Paris. Joachim Duflot. 1865) 

 

               

17 mars 2010