.
orthopedic pain management
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A...Z
L'ouvreuse

Emploi féminin qui consiste à conduire les spectateurs à leurs places, avant et pendant une représentation, et à l'entracte proposer les fameuses gâteries (et dans certains cas assurer le contrôle des billets). Les ouvreuses sont presque uniquement rémunérées par les pourboires des spectateurs. Le prix du travail varie donc en fonction du nombre de spectateurs et de leur générosité. Autrefois les ouvreuses devaient verser à leur direction une caution qui leur était remboursée lorsqu'elles quittaient le théâtre. Cette caution était généralement prêtée par une agence à laquelle elles étaient tenues de verser des intérêts. Pratique presque totalement disparue.

‘L’ouvreuse qui a du métier flaire le client à la mise et à la démarche : elle peut tarifier d’avance son degré de générosité. Elle voit d’un mauvais oeil les billets d’auteur et ceux d’administration, surtout quand il n’y a que des dames. À l’entendre, tout est loué! quand il n’y a quelquefois personne. Ne la croyez pas sur paroles, mais ne discutez pas : Elle est plus forte que vous. Méfiez-vous encore des places gardées par une paire de gants. Ces gants appartiennent à l’ouvreuse et la place au plus offrant.’  (La langue théâtrale. Alfred Bouchard. 1878)

 

              

03 octobre 2010