.
orthopedic pain management
1827 - France : Paris : Le théâtre de l’Ambigu

Le Théâtre de l’Ambigu Comique : Boulevard du Temple

1769 : 9 juillet : Construction du Théâtre Audinot (premier nom de ce théâtre parisien) sur le Boulevard du Temple (Nicolas-Médard Audinot, ancien comédien de l’Opéra Comique) : première salle de l’Ambigu Comique.Architecte : Jacques Cellerier. 

1786 : 30 novembre : Inauguration de la nouvelle salle (après les travaux de rénovation fait par l’architecte Jacques Cellerier) : seconde salle de l’Ambigu Comique

1799 : Fermeture du théâtre (suite à la proclamation de la liberté des théâtres, en 1791, qui suscita un grand nombre de scènes rivales à l’Ambigu) La salle ferme en 1800

1801 : Réouverture du Théâtre de l'Ambigu Comique

1827 : Nuit du 13 au 14 juillet : Incendie dans le théâtre, alors que l’on venait de répéter ’La Tabatière’ pièce de Lemaitre, dans laquelle figurait un feu d’artifice, en moins d’une heure salle et scène furent entièrement détruites.                  

1832 : Construction du théâtre Les Folies Dramatiques sur l’emplacement de l’Ambigu

Le théâtre sera transformé en salle de cinéma dans les années 1930.

Le Théâtre de l’Ambigu : boulevard Saint Martin

1828 : 7 juin : Le théâtre ré ouvrit ses portes au public, à l’angle de la rue de Lancry, entre le boulevard Saint-Martin et la rue de Bondy, près du boulevard du Temple (L’Ambigu, boulevard St Martin), sur les plans des architectes  d’Hittrof et Lecointe, en déménageant l’Ambigu perd son épithète de ‘Comique’.

1847 : Restauration de la salle

1887 : 28 septembre : Réouverture après des travaux d’embellissement et de sécurité.

1954 : Le comédien Christian Casadesus rouvre le Théâtre de l’Ambigu.

1966 : Le Théâtre est définitivement fermé et démoli (en dépit de nombreuses manifestations et d’un spectaculaire défilé de la profession tout entière).     

17 mars 2010