.
orthopedic pain management
Théâtre

Étymologiquement le mot théâtre vient du  grec « Theatron » qui désignait les gradins, l'endroit où l'on voit. Lieu où l'on donne des spectacles. Le théâtre est d’origine grecque. Il débuta par le char de Thespis, pour la tragédie, et les tréteaux de susarion. Le premier théâtre de pierre fut construit à Athènes par Thémistocle (480 avant J-C).  Il désigne à la fois l'art de la représentation dramatique et le bâtiment dans lequel se déroulent les spectacles de théâtre. 

Théâtre antique : Le théâtre a une origine religieuse : Dionysos, dieu du vin, de l'ivresse et de la fête, était célébré trois fois l'an par des « Dionysies ». Mais on célébrait toujours Dionysos au temple. Le culte restait aussi toujours présent au théâtre

Théâtre classique : Théâtre qui obéit aux règles d'unité de temps, de lieu et d'action et qui fut florissant au XVI siècle en France.

Théâtre à l'italienne : Ce type de théâtre est apparu en Italie au début du XVIIe siècle. Dans l’architecture « à l'italienne », la salle et la scène sont séparées par le rideau d'avant-scène et le cadre de scène. La salle est composée d'un parterre et de baignoires, il y a également des balcons incluant des loges sur plusieurs étages. Les places du public sont conçues pour voir et pour être vu.

Théâtre japonais : Joué le plus souvent en plein air, le spectacle de Nô n'était séparé du public que par une simple estrade de bois légèrement surélevée. A partir du XVII éme siècle, on assistait aux représentations dans un bâtiment en bois.

Théâtre d'ombres : Forme de théâtre, particulièrement courante en Indonésie, où des marionnettes de cuir en à-plat sont manipulées devant une lampe qui            projette les ombres sur un écran translucide.

Théâtre de boulevards : Genre de pièces faciles et légères qui, à l'origine, au XIX ieme siècle, se jouaient sur les théâtres des grands boulevards parisiens, tout au début sur le boulevard du Temple. Appelé aussi: Théâtre du boulevard ou Théâtre des boulevards.

Théâtre de chambre : Pièce basée sur des situations fantastiques, irréelles, éloignées de toute pensée logique; ses représentants les plus connus sont Beckett, Ionesco, Pinter.

Théâtre de cour :

Théâtre Baroque : Se dit d'un style caractérisé par la liberté des formes et la profusion des ornements. ???

Théâtre contemporain : ll est souvent joué sur des scènes polyvalentes. La cage de scène est supprimée, un plafond technique est aménagé sur toute la salle , la scène et les gradins sont transformables et les normes de sécurité imposent certaines contraintes liées à l'évacuation rapide des spectateurs.

Théâtre de marionnettes : Il est probable que le spectacle de marionnettes ait précédé les spectacles avec des acteurs vivants

Théâtre de marionnettes de caravane : Théâtre monté dans une baraque pour un temps limité.

Théâtre de marionnettes fixe : Théâtre de marionnettes installé en permanence. 

Théâtre de marionnettes portatif : Théâtre à la planchette, petit castelet présenté de lieu en lieu sur la voie            publique.

Théâtre de poche : Le Théâtre de Poche est une salle de spectacle bruxelloise. Fondé en 1951 par Roger Domani

Théâtre de répertoire : Théâtre dont le programme est essentiellement composé par la reprise alternée des même oeuvres.

Théâtre de société : Le Théâtre de société est le recueil des comédies de Charles Collé (1709-1783)

Théâtrede verdure (théâtre en plein air) : 

Théâtre des cérémonies : 

Théâtre des jésuites : C'est en 1586 que la Ratio studiorum organise les études dans les collèges de jésuites et précise les formes que doit prendre l'enseignement du théâtre; mais celui-ci existe pratiquement depuis la création des premiers collèges, en Allemagne et en Alsace, dans les années 1560. Cet enseignement subsistera, certes avec des aléas, jusqu'à l'interdiction de l'Ordre, au XVIIIème siècle, mais reprendra dès que les Pères reprendront leurs tâches de pédagogues. On peut dire, qu'à leurs yeux le théâtre fait partie intégrante de l'enseignement.

Théâtre dramatique : Le théâtre désigne à la fois l'art de la représentation dramatique, un genre littéraire particulier et le bâtiment dans lequel se déroulent les spectacles de théâtre. Jadis, le mot désignait également la scène ou le plateau, c'est-à-dire toute la partie cachée du public par le rideau

Théâtre Élisabéthain : Oeuvres théâtrales souvent dramatiques des auteurs du siècle d'Élisabeth I  d'Angleterre (1558 – 1603), Shakespeare fut le représentant le plus prestigieux de ces dramaturges.

Ce terme désigne aussi un certain type d'édifice théâtral qui fait son apparition à cette période en Angleterre. Construit sur le modèle des auberges, le théâtre élisabéthain est une construction en rond et en bois, la scène et les places assises sont protégées par un toit, tandis que le parterre est à ciel ouvert. 

Théâtre en rond : Théâtre où la scène se trouve complètement entourée par les spectateurs installés en gradins.

Théâtre expérimental : 

Théâtre grec :

Théâtre lyrique : 

Théâtre municipal :

Théâtre musical :

Théâtre national : Il y en a six en France: cinq à Paris ,la Comédie-Française, l'Opéra, l'Odéon, le Théâtre National de Chaillot et le Théâtre de l'Est Parisien (TEP), un en province, le Théâtre National de Strasbourg.La Comédie-           Française : crée le 17 avril 1804 ....................................................... L'Opéra : anciennement Académie de la Musique, l'Opéra est devenu Théâtre National en 1909 ............................................. L'Odéon : inauguré en 1782, sous le nom de Théâtre de l'Égalité il devient Odéon en 1797. De 1920 à 1946 il est lié au TNP (même directeur), puis devient la salle du Luxembourg jusqu'en 1959 (2 ieme salle de la Comédie-Française), ensuite il devient le Théâtre de France (direction J-Louis Barrault), en 1968 il a le statut de Théâtre National (même administrateur que la Comédie-           Française), et en 1983 il retrouve son autonomie et abrite depuis cette date le Théâtre de l'Europe. Le Théâtre            National de Chaillot : en 1920 il est le Théâtre du Trocadéro puis devient en 1922 le Théâtre National Populaire. Jean Vilar est nommé directeur en 1951 jusqu'en 1963 et sera remplacé par Georges Wilson. En 1979 il devient Théâtre National de Chaillot. ....

Le Théâtre de l'Est Parisien : né de la transformation d'une compagnie théâtrale dramatique La Guilde, il est dans les années 60/65 Maison de la Culture,            puis en 1972 devient Théâtre National.........................................................

Le Théâtre National de Strasbourg : Théâtre National depuis 1972. Formation de comédiens et de régisseurs. ................................................

Théâtre populaire : 

Théâtre romain : Héritier du théâtre grec antique,Ils sont construits en ville au lieu d'utiliser des collines naturelles pour former les gradins du public. L'orchestre devient demi-circulaire, et accueille quelques spectateurs privilégiés.

Théâtre universitaire : 

Théâtre total : .Action scénique ouverte à tous les arts

Théâtralité : Caractère de ce qui est théâtral

Noms familiers donnés aux salles de théâtre : Les Bouffes pour l'Opéra Italien de Paris - le Vaudeville - l'Odéon - la Gaité - l'Ambigu comique.

"Ne pas se rendre au théâtre, c'est comme faire sa toilette sans miroir". Arthur Schopenhauer (philosophe allemand).

...
24 mars 2010