.
orthopedic pain management
Ignifugation

Rendre ininflammable par traitement chimique les matières combustibles (décors, costumes)

Le traitement anti-feu des bois ou des textiles, appelé IGNIFUGATION fait partie de la prévention passive contre l'incendie. C'est Gay-Lussac (1778 - 1850) qui, en 1821 dépose un brevet sur l'utilisation d'un mélange de phosphate d'ammonium, chlorure d'ammonium et borax pour l'ignifugation du coton . 

Classement des matériaux du point de vue de leur réaction au feu, ils sont répartis en 5 catégories (Arrêté du 30 juin 1983) (classement en France) :

M0 : Réaction aux feux :  incombustible. Mode de combustion : Pas de modification : (pierre, tuile, verre, fer, )

M1 : Réaction aux feux :   non-inflammable. Mode de combustion : La décomposition se fait sans flamme, ni chaleur, ni gaz

M2 : Réaction aux feux : difficilement inflammable. Mode de combustion : La combustion ou incandescence cesse dès  suppression de la source de chaleur

M3 : Réaction aux feux : moyennement inflammable. Mode de combustion : La combustion ou incandescence continue après suppression de la source de chaleur puis cesse

M4 : Réaction aux feux : facilement inflammable. Mode de combustion : La combustion ou incandescence se poursuit jusqu’à la destruction totale

Les autres matériaux sont dits non classés.

Traitement anti-feu en aérosol (petite surface) et traitement ignifugeant en bidon (surface plus importante)  Un certificat d'ignifugation est fourni sur demande

Classement Européen : (Euroclasse)

L’arrêté du 21 novembre 2002 relatif à la réaction au feu des produits de construction et d’aménagement est paru au Journal Officiel du 31 décembre 2002. 

Il abroge l’arrêté de réaction au feu du 30 juin 1983 et met en application le classement européen des Euroclasses.

Les classes A1 à F remplacent M0 à M4 dès lors que le marquage CE du produit entre en vigueur, c'est-à-dire pour les produits qui ne requièrent pas d'essai pour une classification

Pour les produits marqués CE c’est à dire conforme à une norme produit européenne harmonisée, le classement de réaction au feu doit s‘exprimer selon les Euroclasses

Pour les autres produits  (par exemple pour les plafonds, les isolants, les panneaux à base de bois, les revêtements de sol, les carreaux de plâtre etc...), le choix est laissé aux industriels de faire évaluer par un laboratoire agrée soit le classement M, soit l'Euroclasse.


...
24 mars 2010