.
orthopedic pain management
Démultiplexeur

Protocol de communication numérique. Permet de commander à partir de consoles d’éclairage (ordinateur), des gradateurs, des projecteurs asservis ou des changeurs de couleurs.

[abréviation de multiplexeur/démultiplexeur] appareil permettant de convertir un signal de commande de gradateurs (voir Data) de type analogique (0-10 Volt) en type numérique (DMX 512) et vice-versa

Le DMX 512 est un protocole venant des Etats-Unis et défini par l'USITT (United Institute of Theater Thechnology). Il fut introduit en 1986 et mis à jour en 1990, il définit un standard de transmission de données pour les techniques d'éclairage. Sa fiabilité et sa compatibilité entre émetteurs et récepteurs simplifient notablement le pilotage d'un système d'éclairage complexe. Cette norme est libre de droits et sa mise en œuvre reste économique

Démux. : Nom familier de démultiplexeur. Se dit souvent en abréviation DMX.

DMX : [acronyme de Digital MultipleX] protocole de transmission des commandes lumières en numérique multiplexé définit en 1986 puis en 90 par l’USITT

Merger : Appareil qui permet de mélanger plusieurs lignes de DMX pour pouvoir commander les memes appareils à partir de plusieurs consoles

Multiplexeur : Appareil convertissant le format analogique 0/10V en protocole DMX

Splitter : Appareil permettant de commander plusieurs groupes d’appareils à partir d’une seule ligne DMX

Spy : Testeur DMX (synonymes : espion, mouchard)

...
24 mars 2010